REUNION DP DU JEUDI 13 OCTOBRE 2011

jeudi 27 octobre 2011
par  secretaire

1 Le SNU FSU PERM demande que suite à l’état réalisé en septembre (question 2 réunion de DP du 08 septembre), combien d’agentes sont concernées, ont-elles été informées, les comptes Bodet incrémentés ? Environ 15 agents sont concernés. Ils ont été informés que leur compte Bodet a été incrémenté, qui peuvent le voir sous le code CSM (congés supplémentaire mère de famille) et ont jusqu’au 31/05/2012 pour les prendre.

2 Suite à la chute d’une collègue, le SNU FSU PERM demande que des mesures de sécurisation soient prises sans délai afin d’éliminer tous risques de glissades (notamment en cas d’intempérie) aux entrées de l’agence de St Benoît (Front office). Un prestataire mettra en place des tapis antidérapants.

3 Le SNU FSU PERM demande que soient enlevés les toners imprimantes usagés stockés depuis des mois sur la coursive de l’espace de détente de St Louis Vieux Moulin sous huitaine (risque d’intoxication). Un rappel à été fait au prestataire. Dans l’immédiat le stock actuel sera évacué par service équipement.

4 Le SNU FSU PERM demande si les agents à temps partiel peuvent récupérer un jour de pont si celui-ci coïncide avec leur jour à temps partiel (ex lundi 19 décembre : pont et agents à temps partiel déjà absents ce jour là). Oui, le compteur de jour mobile des agents concernés a été incrémenté, ces congés sont à prendre avant le 31 déc. 2011.

5 Suite aux différents actes de vandalisme constatés depuis 2007 au parking sous terrain de l’agence de ST Paul Savannah (dont le dernier date du 28 septembre : vol autoradio et effets personnels d’agent), le SNU FSU PERM demande la sécurisation pérenne et immédiate des accès à ce parking Pour la Direction ce parking est déjà sécurisé par un digicode (mais la porte reste ouverte). Le proprio sera contacté pour que cette porte puisse être fermée.

6 Le SNU FSU PERM demande à être informé des modalités d’application dans Bodet suite à l’annonce faite lors du CE du 28 septembre 2011, par le Directeur Régional, concernant le cumul hebdomadaire sur 32h30 pour les mères bénéficiant de la facilité d’horaire (art 31§5 CCN). Les agentes concernées doivent réaliser 32h30/sem minimum. Elles doivent effectuer 6h30 mini le lundi, mardi et jeudi, et 4h mini le mercredi et vendredi. Tout cumul de temps entre 32h30 et 37h30 sera écrêté à 0 en fin de semaine. Les temps cumulés au delà de 37h30 (les agentes perdent alors le bénéfice de la facilité horaire d’allaitement ou grossesse) seront crédités selon les règles de l’OATT de PERM. Cette mesure s’applique à compter du 03/10/11 sans effet rétroactif. Un bulletin RH (peu compréhensible) est sorti sur ce point.

7 Lors de l’absence de l’ELD pour séminaires ou autre, des agents se retrouvent désignés « responsables intérimaires » du site. Le SNU FSU demande que l’information sur le volontariat contenu dans l’article 4.5 de l’instruction relative à la prévention et au traitement des agressions à Pôle emploi, datée du 28 septembre 2010 soit systématiquement porté à la connaissance de tous, ainsi que la possibilité de décliner cette responsabilité. 4.5 Mesures de précaution Les agents ne doivent pas être isolés sur leur lieu de travail. Un membre de l’encadrement local doit être présent dans chaque agence. Dans le cas contraire, le Directeur d’agence doit alors déléguer à un agent volontaire la responsabilité de prendre en charge les situations d’urgence La direction confirme que les agents « délégués » en cas d’absence de l’ELD doivent être volontaires pour cette tache.

8 Pour permettre à chaque agent de se positionner plus facilement sur les actions de formation à venir, le SNU FSU demande qu’un rappel régulier soit fait par les ELD ou chef de service sur les places disponibles. Par exemple, l’information sur la sensibilisation aux risques cardiovasculaires et à l’obésité a été transmise par les directions locales de certains sites, bien trop tard pour que les agents puissent se positionner. Prenons un autre exemple une formation sur le thème de l’accueil difficile où 10 agents sur 12 stagiaires venaient du même site alors que d’autres collègues d’autres agences sont sur liste d’attente Il n’y aura pas de communication supplémentaire. La Direction estime que l’information est actuellement diffusée dans l’Intranet, et réputée être accessible à tous et au même moment.

Autres informations :

Pour « identifier l’appui qui sera nécessaire à l’agent pour améliorer le traitement de l’offre d’emploi », une certaine agence n’a rien trouvé de mieux que d’afficher en Cafet’ le tableau nominatif des agents « qui ne sont pas à jour sur leur suivi des offres » Ces méthodes de management digne d’une célèbre chaine de restauration américaine ne semblent pas poser de problème à la Direction de PERM (Pour qui la prise en compte des Risques Psychosociaux est une priorité…)

Vous n’êtes pas sans savoir que la campagne des EPA a débuté depuis le mois d’aout, avant même la présentation du dispositif en CCE et CE !!! Le support papier de ce moment « privilégié », ne fait pas l’unanimité auprès des agents concernés. La direction répond (sans pouvoir s’en expliquer) que depuis la fusion l’outil SIRH n’est plus adapté. Pour ceux qui ont été frustrés de n’avoir pu parler de carrière et promotion, lors de leur EPA, la RH précise que les agents peuvent solliciter à tout moment leur DAPE pour échanger sur ce thème.

Conformément à l’article 20§4 de la CCN, les agents n’ayant pas obtenu un échelon supérieur depuis 3 ans recevront un écrit de leur manager pour le justifier. En cas de manquement les RH pourront être sollicités.

Pour rappel, les réunions de service ou thématique doivent se faire sur des plages fixes ; si elles débordent sur des plages variables les agents sont libres de dépointer.

Il n’existe pas de pourcentage minimal de présence d’effectifs afin d’accorder les congés. Par contre, les refus de congés sont appréciés par la Direction locale qu’en fonction des nécessités de services. Les refus doivent être justifiés sous BODET par la hiérarchie.